La Fonda en quelques dates

La Fonda en quelques dates

Vous trouverez ci-dessous des textes (à télécharger) qui ont contribué à faire naître ou orienter, de manière déterminante, le projet de la Fonda :
- l’article de la revue "Echange et projets" qui avait conduit à la création en 1974 de la DAP,
- la conclusion de François Bloch-Lainé au congrès de clôture de cette association, à Grenoble en 1981, qui fixe les principes de ce que fut et est la Fonda,
- un texte court qui reprend les grandes lignes des origines de la Fonda.

15 juin 1981 Appel d’un groupe de 59 responsables associatifs, issus de la diversité de la vie associative, à participer à la Fonda. Plus de 600 unions, fédérations, associations répondent à l’appel et deviennent membres associés à la Fonda.

1982 Promotion de la vie associative : grille de lecture des propositions du Ministre du temps libre, diffusée à 8500 exemplaires, et élaboration d’une plateforme de propositions. Des propositions du Ministre, il restera la création du CNVA (Conseil National de la Vie Associative) en 1983, la nomination de cinq responsables associatifs au Conseil économique et social en 1983, la création du FNDVA (Fonds national de développement de la vie associative) en 1985 et la loi sur le titre associatif en 1985. La reconnaissance d’utilité sociale, combattue par la Fonda, sera abandonnée.

1983 Soutien de la Marche pour l’égalité et contre le racisme.

1984 Production du magazine télévisé de la vie associative OSER, avec FR3.
Colloque d’Angers, « Nouvelles pratiques de l’emploi, nouvel enjeu social ».

1985 Action en concertation avec Coluche auprès des gouvernements de gauche, puis de droite, pour démocratiser l’idée de mécénat populaire (crédit d’impôt pour les dons aux associations). Adoption de la loi Coluche qui aboutit en 1989 à un véritable crédit d’impôt.

1986 Travail sur la nécessité d’une déontologie pour la collecte de fonds qui aboutira à la création du Comité de la Charte de déontologie sous l’égide de l’Uniopss, aujourd’hui Comité de la Charte du don en confiance.

1987 Colloque en collaboration avec Télérama à Béthune : « Associations et médias, le choc de deux logiques ».

1988 Colloque de Bourg-en-Bresse « L’association, un défi aux exclusions ». Ces travaux ont fait référence sur les conditions de l’insertion, avant même la sortie de la loi sur le RMI.

1989 Colloque « L’association, un management original ».
Création de la Fonda Rhône-Alpes.
Création du CEDAG, Comité européen des associations d’intérêt général, réunissant des associations de douze États membres de l’Union Européenne pour promouvoir la place des associations et la citoyenneté européenne au moment de l’ouverture du grand marché.

1990 Publication de l’enquête « Pratiques associatives et vie politique locale ».

1991 « Dix ans de liberté associative pour les étrangers en France, une citoyenneté inachevée », grande manifestation de quarante associations à la Plaine-Saint-Denis.

1992 Naissance de la CPCA, Conférence permanente des coordinations associatives.
La Fonda en porte le secrétariat jusqu’en 2000.

1993-1994 Travaux sur l’engagement aujourd’hui et notamment celui des jeunes et des retraités.

1996 Assises nationales de Lyon : « Aux associations citoyens ! ».

1997 « Déclaration pour une Europe civique et sociale » pour demander l’intégration dans les traités de la Charte des droits fondamentaux, ceci à la veille de la signature du traité d’Amsterdam. Publiée dans Le Monde et rédigée par le Carrefour pour une Europe civique et sociale (Cafecs), elle recueille 370 signatures.

1999 Participation à la préparation des Assises nationales de la vie associative.

2000 Préparation d’une charte pour améliorer les relations entre associations et pouvoirs publics, définissant les engagements réciproques et prévoyant ses modalités de mise en œuvre. Cette charte est remise à la CPCA qui négociera avec le gouvernement sa concrétisation à l’occasion du centenaire de la loi de 1901.

2001 Signature d’une Charte d’engagements réciproques entre l’État et douze coordinations associatives, dont la Fonda, le 1er juillet 2001.
Organisation de deux colloques, pour marquer la célébration du centenaire de la loi de 1901, à Marseille : « Associations plurielles, créActrices de citoyenneté », et à Nantes : « Associations, oser autrement ».

2002 Travaux sur le thème « Économie sociale et démocratie sociale, entreprendre autrement ». Le texte « Les plus-values de l’économie sociale » servira de référence au niveau européen.

2003 L’engagement citoyen. Organisation de trois séminaires : l’engagement bénévole dans les associations productrices de services, les zones grises entre bénévolat et salariat, les aspirations des nouveaux bénévoles et leurs répercussions sur les associations.

2005 Rapport d’étude sur la valorisation des acquis de l’expérience bénévole.
Travaux en partenariat avec la mutuelle Chorum sur l’attractivité de l’économie sociale. Travaux du Cafecs sur le projet de traité établissant une constitution pour l’Europe.

2007 Après deux années de travaux suite au séisme provoqué par les résultats du 1er tour des présidentielles de 2002, organisation du colloque « Crise et renouveau du politique » en partenariat avec le Cevipof. À cette occasion, publication d’un sondage CSA-Le Parisien : « L’image des associations en France ».

2009 Travaux sur les fonds propres des associations.
Diffusion du manifeste « Ancrer la démocratie dans les territoires ! », en partenariat avec l’Adels, signé par 150 personnalités, suite à des travaux dans onze communes sur les relations entre associations et élus.

2010 Obtention de la reconnaissance d’utilité publique.
Lancement du projet « faire ensemble 2020 », un exercice de prospective participatif,pour le mouvement associatif.
Appui à la création du collectif « Pouvoir d’agir », dont l’objectif est de lutter contre l’exclusion sociale et politique, grâce au développement du pouvoir d’agir des citoyens les plus éloignés de l’espace public : formations, plaidoyers, plateformes locales d’appui, etc. Le collectif regroupe 17 réseaux : www.pouvoirdagir.fr

2011 - 2013 Démarche de prospective "Faire ensemble 2020"

Documents joints à cet article


Echanges et projet 1974
(PDF - 256 ko)


Conclusion F. Bloch-Lainé
(PDF - 128 ko)


Les origines de la Fonda
(Word - 23.5 ko)

La cause des associations

La cause des associations

18 octobre 2013 — par L’équipe Fonda

La Fonda vient de célébrer ses 30 ans Vient de paraître. À commander

Actualité
Vieillissement démographique : défis et opportunités pour l’ESS

Mise en souscription d’une étude prospective lancée par la Fonda et Futuribles International

Enquête Crédit Mutuel et associathèque

répondre avant le 31 décembre

Parlement libre des jeunes, affirmons notre pouvoir d’agir

Parlement libre des jeunes en Ile de France

La "boutique" en ligne du site

Espace de vente des productions Fonda en ligne

La tribune fonda n° 222 vient de paraître

"Le développement est la combinaison des changements mentaux et sociaux d’une population qui la rendent apte à faire croître , cumulativement et durablement, son produit réel global." François (...)

Associations et activités numériques 2014

Un questionnaire sur les usages de l’informatique en ciblant plus particulièrement l’informatique libre et les (biens) communs de la connaissance.

Les communs de la connaissance : révolution ou illusion ?

Rencontre-débat à la Gaité Lyrique, Fond’Après du 31 octobre 2014 à 19h19

Bon de commande en ligne Jeu de cartes "Faire ensemble 2020"

Bon de commande du jeu de cartes "Faire ensemble 2020"