Pour participer

Pour participer

La Fonda est composée de 200 membres.

Les membres sont des personnes physiques qui contribuent à la définition et la réalisation du projet de la Fonda.

Word - 281.5 ko
bulletin d’adhésion

Outiller les acteurs associatifs pour qu’ils participent à la transformation de la société
Depuis sa création en 1981, la Fonda mobilise des expertises de tous horizons sur le fait associatif. En croisant les regards et les pratiques, en se faisant plateforme d’intelligence collective, en bousculant les conformismes de pensée, la Fonda outille les acteurs associatifs pour qu’ils participent pleinement à la transformation de la société. L’ambition est de préparer le terrain pour l’expérimentation comme pour la décision politique.

Proposer une diversité d’outils au service des acteurs du changement
Enquêtes, études, groupes de travail, ateliers ludiques, rencontres-débats, publications, présence digitale, … Nos travaux prennent différentes formes. Mais ils ont une spécificité : rechercher une diversité d’expressions et ne pas livrer du « prêt à penser ».

Citoyen, dirigeant, bénévole ou salarié d’association, décideur, entrepreneur, chercheur, journaliste, vous vous intéressez à la contribution des acteurs associatifs à la transformation du monde ?

Voici 10 raisons d’adhérer à la Fonda.
- Adhérer à la Fonda, c’est s’inscrire dans une histoire, et fabriquer ensemble la société de demain.

- A la Fonda, on produit de la connaissance, mise au service de chacun pour éclairer, et non dicter, les choix individuels ou collectifs.

- La Fonda ne livre pas de prêt à penser : elle propose des méthodes et des outils pour produire de l’intelligence collective.

- La Fonda est un espace d’expressions plurielles, qui permet de s’extraire de son cadre de référence, de croiser les regards, de décloisonner.

- A la Fonda, chacun peut valoriser son expertise, en faire profiter les autres, et contribuer à produire des analyses nouvelles et rigoureuses.

- La Fonda est un lieu dégagé des jeux de la représentation : c’est une association de personnes physiques où la parole est libre.

- A la Fonda, vous êtes connecté aux réseaux où se fabrique l’avenir des associations.

- Adhérer à la Fonda ouvre sur de nouveaux savoirs et compétences, sur des thèmes émergents ou controversés.

- Adhérer, c’est donner à la Fonda les moyens humains et financiers de mettre en mouvement les acteurs du changement.

- Respectueuse de la délibération collective, la Fonda est aussi un lieu de convivialité.

LA FONDA EST RECONNUE D’UTILITE PUBLIQUE. LA COTISATION OUVRE DROIT A DEDUCTION FISCALE.

10 raisons d’adhérer à la Fonda

10 raisons d’adhérer à la Fonda

6 avril 2014 — par L’équipe Fonda

Campagne d’adhésion, mars 2014 Citoyen, dirigeant, bénévole ou salarié d’association, décideur, entrepreneur, chercheur, journaliste, vous vous intéressez à la contribution des acteurs associatifs à la transformation du monde ? Voici 10 raisons d’adhérer (...)

Actualité
La tribune fonda n° 223 vient de paraître

"L’universel, c’est le local moins les murs." Miguel Torga

Ils ont rejoint la Fonda

La Fonda accueille de nouveaux partenaires associés

Initiation et réédition jeu de cartes "Faire ensemble 2020"

Pour apprendre à jouer, inscrivez-vous ! Si vous désirez en commander informez-nous.

Prix et Trophée de l’Initiative en Economie sociale et solidaire

Les candidatures des organismes de l’économie sociale sont ouvertes jusqu’au 6 mars 2015.

La Fonda a besoin de votre soutien !

La Fonda a besoin de votre soutien ! Chers amis, En 2014, grâce à vous et à nos partenaires, 4 rencontres-débats et 4 numéros de la Tribune Fonda ont permis d’éclairer des transformations structurantes (...)

L’Open data français sur le podium mondial

La France monte sur le podium de l’"Open Data Index", Thierry Mandon appelle à la coopération entre associations et puissance publique pour décupler les effets de l’open (...)

La "boutique" en ligne du site

Espace de vente des productions Fonda en ligne

Associations et activités numériques 2014

Un questionnaire sur les usages de l’informatique en ciblant plus particulièrement l’informatique libre et les (biens) communs de la connaissance.