Découvrez le dernier numéro de la tribune fonda « L’engagement associatif, source d’apprentissages »
Publié par L’équipe Fonda le 22 août 2017

Découvrez le dernier numéro de la tribune fonda « L’engagement associatif, source d’apprentissages »

La tribune fonda n°234 : une revue et un dossier en ligne !


Cadre légal et institutionnel, retours d’expériences, analyses… à travers les articles de près de trente contributeurs (responsables d’associations, acteurs de terrain, consultants, chercheurs…), le numéro 234 de la revue La tribune fonda "L’engagement associatif, source d’apprentissages" permet d’explorer la dimension éducative et formatrice du monde associatif.

Pour la commander, cliquez ici.




Au sommaire de la revue :


ÉDITO │Vers une société apprenante
Yannick Blanc, président de la Fonda
> Lire l’article en ligne



ANALYSE │À quelles conditions un système est-il apprenant ?
Évelyne Deret, vice-présidente du Comité mondial pour les apprentissages tout au long de la vie

[Extrait] Les organisations du travail ont évolué plus vite que les compétences, et des pratiques nouvelles se sont installées : la résolution de problèmes en groupe, l’intensification du travail en équipe, l’analyse des pratiques, les retours d’expériences,…avec pour corollaires l’autonomie, la discipline personnelle, et comme postulat, la capacité à apprendre de l’organisation, qui constitue sa principale force et infère un mode d’organisation particulier.

> Découvrir l’article en intégralité dans la revue tribune fonda n°234



ANALYSE │ Le volontariat à l’international
Céline Leroux, chercheure associée au CERLIS à l’université Paris Descartes

[Extrait] Pour les jeunes adultes réalisant un volontariat solidaire à l’international, l’intention d’apprendre ne s’exprime pas au travers de la volonté de faire une formation mais au travers de l’expérience en tant que telle : acquérir une expérience professionnelle, rencontrer un « Autre » issu de cultures différentes, se tester, sont quelques-unes des motivations que revêt cette expérience. Dans le même temps, les associations de volontariat, et plus spécifiquement celles de l’éducation populaire, affichent et revendiquent les dimensions formatives du volontariat.

> Découvrir l’article en intégralité dans la revue tribune fonda n°234



EXPÉRIENCE │ La formation par les pairs
Myriam Bourgeois, coordinatrice nationale du service civique chez Animafac jusqu’en 2017

[Extrait] La formation par les pairs est un parti pris au cœur des actions du réseau. Elle se définit par l’apprentissage et l’échange de connaissances entre des personnes ayant des caractéristiques communes en termes d’âge, de statut et/ou de situation sociale. En tant qu’acteur de l’éducation populaire, Animafac porte la conviction que les étudiants engagés acquièrent des savoirs et des compétences par l’action associative et qu’ils sont légitimes à les partager auprès d’autres jeunes lors de formations à la gestion associative.

> Découvrir l’article en intégralité dans la revue tribune fonda n°234



ANALYSE │ Former pour maintenir le sens de l’action
Hamid Rezaï, responsable de l’Institut de formation du Secours populaire

[Extrait] La grande richesse d’expériences des bénévoles conduit la conception et la mise en œuvre des formations dans une démarche d’éducation populaire : co-construction, partage d’expériences, partage de l’envie d’agir… Tirer tout le profit des savoir-faire des acteurs du mouvement met en valeur ces connaissances populaires, et garantit le rapprochement et la proximité de la théorie et de la pratique, de telle sorte que l’une se nourrit de l’autre.

> Découvrir l’article en intégralité dans la revue tribune fonda n°234



TÉMOIGNAGE │ La co-formation, tout au long de ma vie professionnelle
Hélène Eveleigh, professeure et formatrice retraitée membre du comité de rédaction des Cahiers pédagogiques

[Extrait] Entrée à l’Éducation nationale à la fin des années 70, j’ai eu très peu de formation après ma réussite au CAPES […] et je me suis vite rendu compte que mes connaissances littéraires et grammaticales ne suffisaient pas : comment faire en classe ? Je me sentais très démunie et souvent en difficulté, notamment pour évaluer mes élèves et prendre en compte leurs différences. […] Heureusement, j’ai vite trouvé un mouvement pédagogique, le CRAP, et sa revue, Les Cahiers pédagogiques, grâce auxquels j’ai fait des découvertes déterminantes.

> Découvrir l’article en intégralité dans la revue tribune fonda n°234



ANALYSE │ Vers la reconnaissance d’une professionnalité des acteurs associatifs
Jean-Pierre Jaslin, formateur et consultant, administrateur de la Fonda

[Extrait] Aujourd’hui, la reconnaissance de [la] professionnalité fait débat parmi les militants et bénévoles. Pour certains, elle risque de contribuer à une profonde transformation de l’engagement en attirant des profils particuliers sur des aspects techniques au détriment du projet politique ; pour d’autres, les activités plus complexes demandent que la technicité soit reconnue pour rendre l’engagement attractif et fidéliser le bénévole. Au-delà des discussions internes, les différentes parties prenantes sont intéressées, car elles cherchent à évaluer la qualité et la crédibilité des actions ; la certification constitue pour eux un moyen de rendre visible le professionnalisme malgré l’évolution constante des activités.

> Découvrir l’article en intégralité dans la revue tribune fonda n°234



ANALYSE │ Accompagnateurs et formation des responsables
Paul Bucau, chargé de mission Formation au sein du RNMA

[Extrait] La formation des responsables associatifs connaît un large panel de déploiements possibles d’un bout à l’autre du pays. Elle est proposée ici par des acteurs de l’éducation populaire, là par des acteurs du développement social urbain ou du développement rural, ailleurs par des associations locales, des « MDA », ou encore par des services municipaux dédiés à la vie associative… Ces portes d’entrée peuvent porter un label Crib (Centre ressource d’information des bénévoles) ou une dénomination Pava (Point d’appui à la vie associative) mais ce n’est pas systématique.

> Découvrir l’article en intégralité dans la revue tribune fonda n°234



REPÈRES │Professionnalisation et formation dans le mécénat
Tifenn André, directrice de la professionnalisation à l’ADMICAL

[Extrait] Les pratiques de mécénat ne cessent d’évoluer depuis quelques années. Enjeux de responsabilité sociale des entreprises (RSE) et engagement sociétal, baisse des subventions publiques et démocratisation de la démarche pour les associations, les partenariats privés ont le vent en poupe. Face à l’arrivée de nouvelles techniques et surtout de nouvelles relations, comment être opérationnel rapidement ? La formation semble être un moyen idéal pour acquérir toutes les notions essentielles afin de mener à bien une recherche de fonds ou une stratégie de mécénat. Quel format, quelle durée pour une formation ? Diplômante, certifiante ou qualifiante, comment s’y retrouver ?

> Découvrir l’article en intégralité dans la revue tribune fonda n°234



ANALYSE │ L’expérience associative peut créer des compétences
François Rousseau, fondateur et président directeur général du cabinet FR Consultants

[Extrait] Les associations sont pour nombre d’entre elles des lieux d’innovation et de créativité. Les exemples seraient légion de la manière dont les associations se sont emparées historiquement de besoins mal ou peu pris en compte et y ont répondu de manière innovante dans des domaines aussi divers que l’accompagnement scolaire, l’accompagnement des demandeurs d’emploi, la création d’entreprises, le développement durable […] Les ressorts de cette culture de l’innovation s’enracinent, entre autres, dans le projet de société dont les associations peuvent être porteuses [et] l’engagement de ses membres...

> Découvrir l’article en intégralité dans la revue tribune fonda n°234



ANALYSE │ Le pro bono : un transfert de compétences entre professionnels et associations
Tatiana Heinz, responsable de la recherche et des partenariats internationaux chez Pro Bono Lab

[Extrait] En faisant le lien entre professionnels conscients de leurs compétences et désireux de les partager, et associations souhaitant monter en compétence pour mieux se structurer et ainsi mieux répondre à des besoins sociaux, le pro bono permet un partage de savoir-faire et une montée en compétences […] Au-delà de la formation, il permet également de placer autour d’une table des personnes très différentes, qui ne se seraient peut-être jamais rencontrées autrement […] Il s’agit de faire société : le partage des compétences est un moyen de se comprendre, de comprendre les besoins de l’autre, d’essayer d’y répondre dans une logique de réciprocité, d’apprendre ensemble et finalement de mieux vivre ensemble.

> Découvrir l’article en intégralité dans la revue tribune fonda n°234



ENTRETIEN │ Le rôle formateur des actions associatives
Michel de Tapol, membre du HCVA et administrateur de la Fonda, et Antoine Colonna d’Istria, membre du HCVA et membre du bureau de la Fonda

[Extrait] De très nombreuses associations se créent pour répondre à des exigences, des aspirations ou des besoins, qu’ils soient d’ordre social, humanitaire, sociétal, qu’il s’agisse de défendre une cause, lutter contre des inégalités, construire un avenir, favoriser le vivre ensemble etc. Elles imaginent des façons de faire, elles expérimentent de nouvelles actions en rassemblant des acteurs qui souhaitent porter un changement. Elles sont au cœur d’une innovation sociale, et à ce stade elles privilégient le résultat au formalisme d’une méthodologie éprouvée. Par la suite, l’association doit faire reconnaître la réussite de son projet pour favoriser tant sa recherche de financement que l’engagement de nouveaux bénévoles.

> Découvrir l’article en intégralité dans la revue tribune fonda n°234


Ces contributions ne figurant pas en intégralité sur le site internet, si vous souhaitez en prendre connaissance, nous vous invitons à commander la revue.




D’autres contributions à découvrir en ligne !


Nous complétons la publication imprimée avec un dossier en ligne présentant différents exemples de démarches de formation et d’apprentissage en milieu associatif.
Découvrez dès maintenant le dossier en ligne.



BONNE LECTURE À TOUTES ET TOUS !



Illustration de couverture de La tribune fonda n°234 :
Paul Gauguin (1848-1903), D’où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ?, 1897-1898, Musée des Beaux-Arts de Boston.

Partager cet article

Un message, un commentaire ?
Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document