Enjeux sociétaux

Le comité partenarial de l’Animation de vie sociale (AVS)

Caisse nationale d’allocations familiales (CNAF)
Et La Fonda, Agence nationale de la Cohésion des territoires (ANCT) , DGCS - Direction générale de la cohésion sociale, Ministère de l'Education nationale - DJEPVA, ELISFA (ex. SNAECSO), Familles rurales, Fédération des Centres sociaux et socioculturels de France - FCSF, France Bénévolat, Fédération Léo Lagrange, Ligue de l'enseignement, MRJC, Réseau des Accorderies
Le Comité des partenaires de l’AVS mixe administrations centrales, organismes de droit privé chargés d’une mission de service public, têtes de réseaux associatives et un syndicat employeur. La Caisse nationale d’allocations familiales (CNAF) a confié à la Fonda le soin de dresser un état des lieux, et d’animer deux ateliers avec les partenaires de l’AVS, afin d’identifier collectivement les enjeux prioritaires et de poser ensemble les bases d’une stratégie commune pour y répondre. Découvrez cet état des lieux.
Le comité partenarial de l’Animation de vie sociale (AVS)

→ Lire le compte-rendu

L’animation de la vie sociale (AVS) est un axe constant de la politique menée par la Caisse nationale d’allocations familiales (CNAF). Dans ce cadre, les Caf agréent et financent les projets des Centres sociaux (CS) et des Espaces de vie sociale (EVS). 

Installé début 2020, le Comité des partenaires (dit COPART) de l’AVS est un dispositif innovant, qui mixe administrations centrales (DJEPVA, DGCS, ANCT), organismes de droit privé chargés d’une mission de service public (CNAF, CCMSA), une douzaine de têtes de réseaux associatives portant des CS ou des EVS (Afev, CMJCF, FFMJC1, CNFR, Familles rurales, FCSF,  les Francas, France bénévolat, Léo Lagrange, Ligue de l’enseignement, MRJC, Réseau des Accorderies) et un syndicat employeur (Elisfa). 

La pertinence de ce Copart a été confirmée par la crise sanitaire, qui appelle une communication plus fréquente, et plus d’interconnaissances et de mutualisations. Le comité des partenaires de l’AVS s’est donné pour objectifs :

  • D’identifier les difficultés que connaissent les centres sociaux et les EVS, en particulier en cette période de crise ;
  • De documenter les réponses apportées par les réseaux et par les administrations ;
  • D’identifier les besoins non-couverts, ou insuffisamment couverts ;
  • De contribuer à construire, avec les têtes de réseaux et les administrations, des réponses pertinentes et efficaces à ces besoins non-couverts.

Dans cette perspective, la CNAF a confié à la Fonda le soin de dresser un état des lieux, et d’animer deux ateliers avec les partenaires de l’AVS, afin d’identifier collectivement les enjeux prioritaires et de poser ensemble les bases d’une stratégie commune pour y répondre. 

Seize entretiens semi-directifs ont donc été conduits pour établir l’état des lieux, qui a ensuite été présenté aux membres du CoPart (Atelier #1 – temps 1). Partant de cet état des lieux, les membres du CoPart ont ensuite été invités à formuler les enjeux prioritaires pour l’avenir de l’AVS (Atelier #1 - temps 2). À partir de cette vision des enjeux prioritaires, les membres du Copart ont ensuite été invités à lister les réponses pertinentes à améliorer ou à créer (Atelier #2 – temps 1), puis à identifier celles à mettre en œuvre en priorité car elles seront faisables à court terme et auront le plus d’effet (Atelier #2 – temps 2). 

Déroulé des entretiens

 

→ Lire le compte-rendu de ces ateliers

  • 1. Depuis les entretiens, les deux réseaux de MJC ont fusionné.
Analyse