Prospective
Éclairages sur l'avenir des associations

Face à de profonds bouleversements, les associations et les acteurs de l’ESS font l’objet de tensions sans précédent. Il est urgent d’améliorer les fonctionnements et de s’adapter.

Cela exige de se projeter vers l’avenir, d’anticiper les évolutions de notre société et de chercher collectivement des solutions.

C’est l’objet de la démarche prospective « Faire ensemble » animée par la Fonda depuis 2010. Ancrée dans la diversité du paysage associatif, elle est ouverte à tous et vise à outiller les acteurs associatifs pour

  • comprendre les transformations à l’œuvre 
  • explorer des futurs possibles
  • définir des stratégies pour construire un avenir souhaitable.

Cela passe par la production d'éclairages, des interventions et l'animation d'ateliers et de séminaires de prospective, ainsi que la conception d'outils pédagogiques et ludiques. Depuis 2016, cela passe aussi par le déploiement d'expérimentations territoriales. 

Tous les deux ans, la Fonda organise une grande université de prospective : alternant tables-rondes et ateliers pratiques, les universités Faire ensemble réunissent une grande diversité d'expertises, pour penser et construire l'avenir du fait associatif.


Les grandes étapes de la démarche « Faire ensemble » :

2010-2011

Première phase, plus 1500 responsables associatifs répondent à une consultation sur les questions essentielles pour l'avenir du fait associatif (via une enquête en ligne sous la direction de Jacqueline Mengin et Viviane Tchernonog, et l'animation de plus de 50 groupes en région). Parallèlement, l'avis de différents experts permet d'élaborer un premier diagnostic du présent et de formuler quatre scénarios pour l’avenir des associations à l’horizon 2020. Volontairement contrastés, ils ont pour vocation de susciter des prises de position. Que voulons-nous défendre ou obtenir ? 

Ces scénarios ont été mis en débat lors de la première université de prospective « Faire ensemble 2020 » les 22 et 23 novembre 2011. 


2012-2014

La Fonda fait appel à plusieurs experts de la prospective et de grands acteurs de l’ESS. Leurs analyses, recueillies lors de séminaires organisés d’octobre 2012 à mai 2013 (« Les évolutions sociétales »,  « Les transitions des mondes », « Les mutations territoriales », « Les ruptures des activités économiques ») complètent le panorama des tendances lourdes et émergentes à prendre en compte. Trois autres séminaires de prospective suivent, visant à fournir aux acteurs associatifs des outils pour bâtir leur stratégie.

Afin de transmettre cette grammaire prospective, une modélisation systémique des tendances est conçue, et donne lieu à une cartographie.

La diffusion se poursuit avec le jeu de cartes « Faire ensemble », qui met les joueurs au défi de résoudre en équipe un problème d'intérêt général en misant sur le partenariat. 

La deuxième université de prospective « Faire ensemble 2020 », les 28 et 29 novembre 2013 met l'accent plus spécifiquement sur les enjeux de participation démocratique et d’inclusion, d'économie en réseau et de territoires, et de transformation de l'individu dans son rapport au collectif. Une occasion de partager des expériences inspirantes.

L'année 2014 est consacrée à l'animation d'ateliers de prospective, de nombreuses interventions et initiations au jeu Faire ensemble 2020, et à la publication de notre revue trimestrielle.


2015-2017

En 2015, la Fonda décline l'exercice de prospective « Faire ensemble » à l'échelle d'un territoire, la région Rhône-Alpes-Auvergne , qui abouti à l'organisation d'une troisième université le 27 novembre 2015. Le concept de communauté d'action est introduit par Yannick Blanc. En 2016 et 2017, la Fonda reste sur le terrain, et avec ses partenaires, s'emploie à tester et observer sur le terrain le fonctionnement de communautés d'actions locales. De premiers enseignements à caractère méthodologiques en sont tirés.

En parallèle, la Fonda et Futuribles international s'associent pour une étude thématique sur le vieillissement démographique et les défis qui en découlent pour la société et les acteurs de l'ESS en particulier. 

La Fonda organise, les 7 et 8 avril 2016 à Paris, sa quatrième grande université, avec pour temps fort les « marathons de l'innovation » qui offrent de réfléchir en équipe à des stratégies collectives pour répondre à une dizaine de grand défis de société.

Avec ses partenaires, la Fonda poursuit par ailleurs son travail de veille et d'exploration prospective : revenu universel, communs et société numérique, innovation sociale, transformation des métiers du social, société de l’engagement…

Elle lance deux grandes études, conduites en partenariat : l'une sur le Bénévolat, sous la direction de Lionel Prouteau, l'autre sur le renouveau des méthodes d’évaluation, avec l'Avise et le labo de l'ESS (ESS et création de valeur).


2018-2020

Avec Faire ensemble 2030, la Fonda ouvre un nouveau cycle de prospective, en partenariat avec le Mouvement associatif, le Comité 21 et Futuribles International.

Face à l’amplification des risques écologiques et à l’aggravation des inégalités à l’échelle de la planète, il s’agit de valoriser et de soutenir la contribution de la société civile aux Objectifs de développement durable (ODD) qui s’imposent désormais comme le cadre de référence mondial de l’action collective. Il s’agit en particulier de susciter et structurer des partenariats pour construire un futur souhaitable : solidaire, juste, durable.

Ainsi, les 22 et 23 mars 2018 se tient la cinquième université du Faire ensemble, qui trouve des prolongements dans l'animation d'ateliers du Faire ensemble. la Fonda publie également quatre n° de la revue la Tribune fonda réunissant la connaissance nécessaire à la bonne compréhension des enjeux du Développement durable. 

Trois ateliers du Faire ensemble thématiques sont animés tout au long de l'année 2019  : espaces ouverts à tout acteurs, public ou privé, marchand ou non lucratif, les ateliers du Faire ensemble permettre de se situer dans l'Agenda 2030, de décloisonner les approches, et de mettre en commun des connaissance pour construire une vision partagée des objectifs prioritaires à atteindre en matière de santé, d'éducation et d'énergie. 

Début 2020, la Fonda identifie des terrains sur lesquels prolonger la démarche des Ateliers du Faire ensemble, et propose son appui à la structuration de stratégies d'impact collectif. Le Centsept, Bleu Blanc Zèbre, et les CRPV d'Ile de France s'engagent dans la démarche d'expérimentations territoriales... et ne cèdent pas au découragement quand ils doivent suspendre pour un moment les rassemblements à cause de la pandémie de covid.

Freinée mais déterminée à outiller le Faire ensemble, la Fonda continue avec ses partenaires à préparer le terrain (mobiliser les participants, les partenaires financiers, les experts, préparer les dispositifs de d'intelligence collective, ...). A défaut de pouvoir tenir sa sixième université du Faire ensemble, elle propose des débats prospectifs en ligne, construits en réponse aux préoccupations exprimées par sa communauté lors d'une enquête.  

Des différentes expérimentations Faire ensemble 2030 menées en 2020 et 2021, la Fonda veut tirer des enseignements à caractère méthodologiques, afin de consolider un guide pratique du Faire ensemble (outiller l'ODD 17), assorti d'un dispositif de transmission. 

 

La Fonda
Unaforis
Yannick Blanc
Préfet, vice-président de la Fonda
Nils Pedersen
Responsable mécénat, président de la Fonda
Charlotte Debray
Déléguée générale de la Fonda
Hugues De Jouvenel
Prospectiviste
Bettina Laville
Dirigeante associative
Marc Lévy
Essayiste, ancien directeur de prospective
François Moisan
Responsable recherche et innovation
Bernard Grozelier
Bibliothécaire
Bastien Engelbach
Coordonnateur des programmes de la Fonda
Marianne Eshet
Déléguée générale de la Fondation SNCF
Fella Imalhayene
Dirigeante associative
Philippe Jahshan
Dirigeant associatif
Alexandre Touzet
Dirigeant associatif, élu
Pierre Vanlerenberghe
Ingénieur, syndicaliste
Jean-Pierre Duport
Préfet de région honoraire, ancien conseiller d’État en service extraordinaire
MACIF
Ligue des droits de l'Homme (LDH)
Jean Bastide
Militant associatif
Francine Évrard
Dirigeante associative
Jacqueline Mengin
Sociologue
Michel de Tapol
Responsable associatif
Christian Lemaignan
Prospectiviste
Thierry Gaudin
Prospectiviste
Jacques-André Pill
Militant associatif, bénévole à la Fonda.
Marcel Jollivet
Sociologue
Fabienne Goux-Baudiment
Prospectiviste
Jacques De Courson
Prospectiviste
Medef
France stratégie
Jean-Pierre Jaslin
Consultant et formateur
Stéphane Cordobes
Prospectiviste
Philippe Durance
économiste et prospectiviste
Patrick Viveret
Philosophe
Viviane Tchernonog
Chercheure
Henry Noguès
Professeur émérite à l'Université de Nantes
Marie-Christine Combes
Ingénieur en sociologie, bénévole à la Fonda.
Société française de prospective
Futuribles International
Alexeï Tabet
Chef de projet à la Fonda
Grégoire Barbot
Chargé de mission
Yannick Roudaut
Prospectiviste, expert en écologie et en économie soutenable
Sébastien Ravut
Expert en communication et innovation
Jean-Pierre Worms
Sociologue
Anne-Carole Poitrenaud
Responsable associative
Olivier Aimont
Élu local et responsable associatif
Aleth Vennin
Étudiante en master Politiques publiques
Mateusz Evesque
Étudiant en master Politiques publiques
Philippe Queruau Lamerie
Étudiant en master International Energy