Enjeux sociétaux Associations et entreprises

L'impact collectif : indispensable et nécessaire

Tribune Fonda N°242 - Favoriser l'accès de tous à l'éducation - Juin 2019
Laurence Piccinin
Laurence Piccinin
Et Laure Kermen-Lecuir
United Way L’Alliance a mis en place le programme « Défi Jeunesse » qui propose l’accompagnement des élèves pour leur réussite scolaire et leurs choix d’orientation. Ce mécénat collectif permet de mutualiser les compétences d’associations, de réseaux d’éducation prioritaires et d’entreprises, afin de créer un impact collectif.

La vocation d’United Way L’Alliance est de co-construire des programmes grâce auxquels les acteurs privés, publics, institutionnels, bénévoles et solidaires s’engagent pour répondre collectivement aux enjeux prioritaires des territoires.

Cet engagement collectif des différents acteurs répond avant tout à une logique pragmatique et d’efficacité : en mettant en commun les ressources intellectuelles, financières, bénévoles et l’expertise de chacun au sein du collectif, chacun de ces acteurs s’assure de participer à un cadre commun et cohérent d’action, au profit de la jeunesse des territoires prioritaires.
 
Concrètement, l’association fédère les acteurs et coordonne leurs actions sur les territoires pour améliorer les conditions de réussite des jeunes à l’école et leurs choix d’orientation. Ce projet inédit de mécénat collectif permet ainsi de faire travailler ensemble, sur la durée, plus de trente associations complémentaires, vingt-neuf établissements des réseaux d’éducation prioritaire (REP et REP+), vingt-deux entreprises et huit cents de leurs collaborateurs sur chacun des territoires où l’association intervient.

Ce travail collectif prend toute sa dimension dans la mise en place du programme «Défi Jeunesse », qui accompagne sept mille jeunes de la 6ème à la terminale. Tout au long de leur parcours scolaire, ces élèves vont bénéficier d’un accompagnement collectif et individualisé leur permettant de découvrir l’entreprise, ses pratiques, ses codes et ses métiers, au moyen d’activités ludo-éducatives qui engagent les collaborateurs d’entreprises, et de développer des savoir-être, à travers des activités de promotion du développement personnel et du bien-être.

Défi Jeunesse rapproche l’entreprise de l’école et favorise la mobilisation de chaque jeune dans son parcours et ses choix d’orientation. C’est par ce travail collectif que nous pouvons ainsi fixer des objectifs ambitieux à notre démarche. Il s’agit non seulement de pouvoir accompagner de nombreux jeunes — sept mille cette année, quinze mille en 2021 — mais également de leur proposer un accompagnement le plus qualitatif possible.

Sur les territoires d’implantation du groupe ADP, le partenariat avec sa fondation est déterminant : depuis quatre ans, l’entreprise soutient financièrement le projet pour assurer son développement et mobiliser des collaborateurs en leur proposant de s’engager aux cotés d’associations locales dans les activités de Défi Jeunesse. Nous avons noué des partenariats avec douze collèges des territoires du grand Roissy et du grand Orly, dans lesquels Défi Jeunesse accompagne trois mille jeunes âgés de 11 à 16 ans.

Le programme propose des ateliers collectifs en classe qui engagent leurs professeurs, les équipes des collèges et les collaborateurs d’entreprises dans une dynamique de groupe entraînante, ainsi qu’un accompagnement individuel renforcé pour apporter des solutions adaptées aux situations individuelles. Treize associations locales sont parties prenantes de Défi Jeunesse et en portent les activités sur les territoires du groupe ADP. Elles sont soutenues par United Way L’Alliance à la fois financièrement, par l’orientation vers elles des collaborateurs de l’entreprise qui désirent s’engager, et par nos ateliers de co-construction inter-associative qui permettent de partager les meilleures pratiques.

Enfin, le fonds de dotation de la communauté aéroportuaire de Paris concentre son effort sur l’accompagnement des jeunes de 16 à 25 ans en matières de formation et d’insertion professionnelle tandis que la direction de l’engagement citoyen (DEC) soutient cette même ambition mais auprès des publics adultes éloignés de l’emploi au sein d’un territoire où la création d’emploi est soutenue.

En 2017-2018, quarante-cinq collaborateurs du groupe se sont mobilisés sur les actions du programme sur leurs territoires, totalisant trois cent vingt heures d’engagement. Cet engagement créateur de rencontres et de partage est précieux :  il est porteur d’inspiration et d’ouverture pour les jeunes et leurs communautés éducatives, et d’innovation pour l’entreprise qui permet et facilite cette mobilisation.


Mettre en œuvre la dynamique collective : le pari ambitieux de la démultiplication de l'impact


Dépasser les particularités de chacun pour construire ensemble une réponse structurante répondant à un enjeu sociétal majeur (lutter contre le décrochage scolaire et favoriser une meilleure orientation professionnelle) est une performance assez unique qui permet de fédérer des compétences diverses mais complémentaires.

Faire fonctionner ce travail collectif nécessite de la part de chacun d’accepter la logique collective. C’est le sens du manifeste signé et porté par les vingt deux dirigeants des entreprises engagées dans cette initiative : « construire l’alliance de tous les acteurs engagés au service de la jeunesse des territoires afin d’agréger leurs actions pour renforcer leur impact ».

Concrètement, ce travail collectif trouve sa traduction dans la mise en place  d’un comité de coordination, ouvert aux partenaires, dont le rôle est de travailler sur l’ensemble des aspects liés à la mise en place du programme Défi Jeunesse : réflexion sur les évolutions du programme, évaluation de ses impacts sociaux, sélection des associations partenaires, construction d’un message commun, financement, etc.

De la même façon, les actions déployées au sein des établissements scolaires à destination des jeunes font intervenir de concert le corps enseignant, les animateurs des associations opérantes ainsi que des collaborateurs bénévoles.

De surcroît, un cabinet externe d’évaluation de l’impact social a pour mission de mesurer l’impact du programme Défi Jeunesse auprès des collégiens selon cinq dimensions : développement personnel, appréhension du monde professionnel, projection (scolaire et professionnelle), rapport à l’école et sentiment de bien- être. Cette évaluation doit permettre de mettre en avant la conviction qui est la nôtre : cette action collective permet de produire des effets d’échelle auprès des jeunes. Chacun intervient dans son domaine de compétences, qui est unique et couvre une partie des besoins du programme.

En abordant la question de l’orientation et en travaillant sur les savoir-être dès la 6ème, l’impact des ateliers mis en place les années suivantes auprès des mêmes jeunes s’en trouve démultiplié. La complémentarité des acteurs, des compétences et des interventions associés donne lieu à une formule gagnante, parce qu’elle change la donne pour les jeunes.
 

 

Depuis 1981, la Tribune Fonda analyse le fait associatif au travers de plus de 910 articles ! Aujourd'hui, nous avons besoin de votre soutien.

Si nous pensons que la connaissance est un bien commun, la mobiliser, la mettre en forme, la partager, a cependant un coût. C'est pourquoi nous lançons une campagne pour convaincre (au moins) 100 personnes supplémentaires de s'abonner d’ici la fin d’année 2020.

Abonnez-vous pour que nous puissions continuer à mobiliser des éclairages nombreux et variés dans nos colonnes et en ligne.

 

 

Cas pratiques et initiatives
Initiative